« On aura tout vu » en plein Jet Lag

“Nous sommes l’univers mais la société nous apprend nos limites” –The afterlife of Billy Finger

La collection « Jet lag » est née de l’état de flottement entre réalité et imaginaire que génère le décalage horaire.

Lire la suite

On aura tout vu : Un grand show

Depuis 2010, je accompagne de près le duo, Livia Stoianova et Yassen Samouilov de la marque « On aura tout vu ». Leur travail est toujours surprenant mais le dernier défilé, pour présenter la collection SS 2015, mérité le titre de « Show ». Dans le Club 79, ils nous ont présentés, en plus des modèles qui défilaient, une installation des costumes du Ballet « Casse noisette » et la performance du jeune danseur et chorégraphe Jeroen Verbruggen.

Cette collection est une interprétation couture de quatre personnages de Casse Noisette : Drosselmayer, Prince de noix, Fille miroir et Marie

Comme a chaque saison, la fête continue avec un « After Show » plein des surprises.

Rossana de Sordi

Pétition : On veut voir « On aura tout vu » à Paris

J’adore le travail de Livia Stoianova et Yassen Samouilov, le duo de « On aura tout vu » et ces derniers temps je cumule les frustrations. D’abord leur exposition « SensationS » à Calais et maintenant c’est le Ballet Casse Noisette qui a été présenté uniquement à Genève, je vais devenir dingue !

La danse a été (et est toujours) ma plus grande passion. Avant de travailler dans la mode j’ai fait de la danse classique et je suis arrivé au niveau professionnel. J’ai dansé un peu dans une petite compagnie avant de commencer à dessiner et réaliser les costumes pour nos spectacles…c’est la dance qui m’a conduit à la mode.

Je connais tous les grands classiques par cœur et j’avoue que le Casse noisette n’était pas mon préféré, jusqu’à maintenant. Tout a changé parce que le plus Parisiens et impertinents des créateurs de la Haute Couture ont travaillé avec Jeroen Verbruggen, un chorégraphe à l’imaginaire féérique, festif et sans limites. Ensemble ils ont récrée le célèbre classique de Marius Petipa en gardant, évidemment, la musique de Tchaïkovski. Le résultat est fabuleux, c’est à dire, du peu que j’ai pu voir sur Youtube, parce que ce ballet de rêve a été présenté à Genève le mois dernier et c’est tout !

Alors, si vous aimez la Danse, les beaux costumes, le rêve, la magie et les chorégraphies exceptionnelles, rejoignez moi dans ma pétition : On veut voir le Casse noisette, nouvelle version, à Paris